Les missions du service aux anciens combattants

 
 

Le service départemental de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre du Jura exerce ses missions dans trois domaines : reconnaissance et réparation - solidarité - mémoire.

La reconnaissance et la réparation :

Depuis sa création, l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre a pour mission d'exercer la reconnaissance de la Nation envers les personnes affectées par la guerre grâce à l'attribution de titres et de cartes.
Le service départemental de l'ONACVG est chargé de recevoir et d’instruire les demandes relatives à la reconnaissance, telles que :
- les demandes de carte du combattant ;
- les demandes de titre de reconnaissance de la Nation ;
- l’ensemble des demandes de statuts d'anciens combattants et victimes de guerre se rattachant aux différents conflits contemporains;
- l'attribution de la mention « mort pour la France », de la mention « mort en déportation» et des droits liés.
L’ONACVG, toujours par l’intermédiaire de ses services départementaux, assure à ses ressortissants une partie de la réparation que leur doit la Nation.
Ce droit se concrétise par :
- l’attribution de la retraite du combattant (et la validation de la retraite mutualiste),
- la gestion de la carte d’invalidité,
- la gestion des droits dits annexes,
- l’allocation de reconnaissance en faveur des Harkis et de leurs veuves

La solidarité :

Conséquence de la reconnaissance de l’Etat, la solidarité est au cœur de la mission de proximité de l’ONACVG.
Elle s’exprime à travers différents types d’actions :
- une assistance administrative pour un suivi personnalisé de chaque ressortissant ;
- l’établissement de la carte de veuve de guerre, d’ancien combattant ou bénéficiaires du code des pensions militaires d’invalidité et des victimes de la guerre(CPMIVG) ;
- le versement d’une aide différentielle en faveur du conjoint survivant (ADCS) ;
- la mise en œuvre du statut de pupille de la Nation ;
- le financement des frais de reconversion professionnelle de ressortissant ;
- des interventions financières variées (secours, aides, participations, avances remboursables et prêts sociaux).

La mémoire combattante :

L’Office national des anciens combattants et victimes de guerre est l’opérateur majeur de la politique de mémoire combattante du ministère de la défense. Il est chargé de la déclinaison locale des thématiques liées au calendrier commémoratif.
Des actions culturelles sont régulièrement organisées dans le département : concours scolaires, témoignages d’anciens combattants en classe, collaborations à des ateliers artistiques, expositions, visites pédagogiques sur les Hauts lieux de mémoire,…