Plan Vigipirate

 
Plan Vigipirate

Le terrorisme est un phénomène complexe, parce qu'il évolue en permanence dans ses organisations, ses motivations et ses objectifs, ses méthodes et ses moyens. Ne connaissant pas de frontière, il s'est répandu de manière diffuse à travers le monde sous des formes variées. La France n'échappe pas à cette menace qui peut frapper aussi bien sur son territoire que ses ressortissants et ses intérêts à l'étranger, ou encore le cyberespace.

Il n'existe pas de définition du terrorisme universellement reconnue. La définition rassemblant le consensus le plus large est celle du Secrétaire général des Nations Unies, qui considère comme terrorisme « tout acte qui vise à tuer ou à blesser grièvement des civils ou des non-combattants, et qui, du fait de sa nature ou du contexte dans lequel il est commis, doit avoir pour effet d'intimider une population ou de contraindre un gouvernement ou une organisation internationale à agir ou à renoncer à agir d'une façon quelconque. »

Malgré les progrès importants en matière de lutte anti-terroriste conduite au niveau national ainsi qu'à l'échelle internationale, la menace, en constante évolution, se maintient durablement à un niveau élevé.

Le plan Vigipirate garantit une protection minimale permanente dans tous les secteurs d'activité sensibles et permet un renforcement rapide et ciblé.

La France a renforcé sa protection depuis plusieurs mois, grâce à des mesures du plan Vigipirate, et grâce à des actions de long terme contre la radicalisation et les filières de combattants étrangers. Toutefois, compte tenu des menaces proférées contre la France en raison de sa participation à la coalition anti-Daech, et de l'assassinat d'un de nos ressortissants en Algérie, l'État a encore renforcé son dispositif de vigilance dans plusieurs domaines :

  • les édifices sensibles, les établissements cultuels et les sites symboliques pouvant constituer des cibles potentielles ;
  • les zones publiques des transports ;
  • les grands magasins et centres commerciaux.

Face à une menace très diffuse, l'État appelle tous les responsables publics et prives à renforcer leur vigilance, en particulier sur la voie publique aux abords des sites les plus fréquentés, à l'accès et à l'intérieur des bâtiments ouverts au public.

La vigilance de tous les citoyens contribue au renforcement de la protection de la Nation :

  • il est vivement recommandé à tous les français prévoyant de se rendre dans un pays étranger de consulter le site des "conseils aux voyageurs" sur le portail du ministère des affaires étrangères ;
  • sur le territoire national, chacun doit faire preuve de vigilance dans les lieux publics les plus fréquentés, sans céder à l'inquiétude; en cas de doute, un signalement à la police peut sauver des vies.

Consultez la fiche "Citoyens - les réflexes à adopter"

Consultez la fiche "Rassemblements et manifestations"

Retrouvez toutes les informations sur le plan Vigipirate sur le site internet Risques.gouv.fr